Los Come Sombras

Fiche Technique

Auteure / Writer
Chloé Belloc

Réalisatrice / Director
Chloé Belloc

Avec la compagnie Danza Comun
Oeuvre Campo Muerto, Triptique crée en 2007 par Sofia Mejía, Bellaluz Gutierrez, Soitza Noriega.

Image / Cinématography
Etienne Milliès-Lacroix

Musique / Music
Grégoire Terrier

Narratrice
Diana Trujillo

Montage / Editing
Chloé Belloc

Etienne Milliès-Lacroix
Annick Hurst

Mixage / Sound mix
Romain Meyze
Durango Studio

Traduction Espagnole
Diana Trujillo

Traduction Anglaise
Isabelle Andreani, Anne Terrier

Chargée de Production
Isabelle Andréani

Production
Diopside Production

Documentaire 18′ | Couleurs et N&B | 2017

Une compagnie de danse en plein cœur de Bogota. Les corps dialoguent avec la ville, les montagnes… et les menaces de morts. Comment vit on avec ces menaces ? Comment fait on le deuil de ceux qui ne sont plus ? Peut-on transformer la violence extérieure par un mouvement intérieur ? C’est ce que tente d’accomplir ces artistes “mangeurs d’ombres”. Une manifestation des vivants qui ne fuit pas devant les spectres.
__

A dance company in the heart of Bogota. The bodies dialogue with the city, the mountains … and death threats. Can we live with these threats? How to mourn the dead ? Can we transform the outside violence by an inner movement ? That’s what try to accomplish these artists “shadows eaters”. A living manifestation that does not leak before the spectra.

__

LOS COME SOMBRAS_Dossier de presse_FR

LOS COME SOMBRAS_Press Kit_ENGL

Note de production

La réalisatrice Chloé Belloc bénéficiait alors d’une bourse de la Guilde Européenne pour l’écriture de Los Come Sombras. Pour parler du conflit armé en Colombie, elle choisit de faire une expérience « avec » plutôt qu’un témoignage « sur ». Cette approche à la fois sensible et engagée nous a touché. Le film réussit aussi à inscrire la particularité de ce conflit dans une dimension internationale, notamment en utilisant la danse comme procédé d’écriture cinématographique.

La réalisatrice

Chloé Belloc, née à Paris en 1983 où elle vit et travaille.

Diplômée d’un master en Histoire Contemporaine (La Sorbonne-Paris 1), Philosophie Politique (Université d’Amsterdam) et Cinéma Documentaire (Université Paris VII), sa recherche allie écriture, film, vidéo, photographie, installation et s’articule autour des notions de polarités et de métamorphoses.

Son travail a été exposé en France et en Colombie dans des lieux tels que le Musée de la Banque de la République à Bogota (14ème salon des artistes de la région centre), le Musée d’Art Moderne de Medellin (festival labsurlab), le festival Invisible à Bogota, la Galerie E3 à Arles, l’Abbaye Royale du Moncel, au 6b (Mois de la Photo du Grand Paris notamment) où elle est résidente depuis 2013, ou encore pour les rencontres photographiques du Xème ou à Mains d’Oeuvres où elle est également résidente.

Elle écrit par ailleurs dans la revue multilingue d’histoire et de théorie du cinéma, La Furia Umana.