skip to Main Content

Entre Dos Aguas

Fiche Technique

Auteurs / Writers
Antonin Dureuil
Laurent Aspesberro

Réalisateurs / Directors
Antonin Dureuil
Laurent Aspesberro

Image / Cinématography
Yaning Dumoulin

Musique / Music
Nicolas Derand

Montage / Editing
Méva Challine

Chef Opérateur Son/ Mixeur
Johan Nicole

Chef électro
Léo Bréant

Étalonneur
Yann Gadau

Fiction 93′ | Couleurs | 2017

Dans les Caraïbes, Francis Bardouin souffre d’une amnésie totale qui va l’entraîner dans une aventure délirante à la poursuite de son passé. Pourchassé par un jeune homme sinistre en costume, aidé par un circassien Colombien un peu filou et hanté par des cauchemars psychédéliques, Francis va tenter de reconstituer son histoire et d’en écrire la chute.

 

Note de production

Un film guerilla
Cinéma de guérilla, ou cinéma guérilla, désigne des films produits sans ou avec très peu d’argent par des équipes très petites filmant avec des équipements légers et, dans la plupart des cas, utilisant des accessoires fabriqués à partir de tout ce qui est à portée de main. On tourne vite en lieux privés ou publics sans autorisation. Le cinéma de guérilla est en règle générale pratiqué par des cinéastes indépendants qui ne peuvent pas travailler avec des budgets confortables ni construire des décors coûteux.

S’opposant au cinéma mainstream, le cinéma de guérilla n’est pas tout simplement une technique de tournage, il vient en-avant et va au-delà de la technique. Il traite avec des formules et des principes éthiques, ce qui permet de faire des films à bas coût, mais non d’importance historique ou de qualité inférieure à ceux du cinéma classique d’Hollywood utilisant souvent les ingrédients des médias de masse, tels que ceux de n’importe quel gros Studio de cinéma, pour atteindre des audiences plus vastes et du succès commercial, malgré leur sortie limitée. Un cinéma indépendant renégat, qui défie les banquets du mainstream, fleurit toujours aidé par des critiques favorables et par un public loyal». Il revendique le droit à l’égalité dans la distribution et se bat pour cela.

Les réalisateurs

Antonin Dureuil – Auteur / Réalisateur
Antonin Dureuil commence la pratique cinématographique dés l’adolescence. Il se passionne pour la réalisation et l’écriture avec un seul but, celui de raconter la folie de notre monde actuel en usant des principes narratifs de la fiction. Après trois ans d’étude à l’école ESEC de Paris où il s’est spécialisé en pratique de plateau, il produit 3 films courts qui seront sélectionnés dans différents festivals comme celui de Clermont Ferrand ou du cinéma de l’etrange : « La Blessure » en 2008 « Morceaux choisis » en 2010 et « Le dernier des Colporteurs » en 2011. Fort de la rencontre avec Laurent Aspesberro, il réalise seul ou à 2 une dizaine de clips entre 2013 et 2015 pour des artistes variés tant auto produits que sous contracts comme : White Crocodile, Seth Gueko, Jessica Fitoussi, Les Frères Zeugma, Mokless, Humph, Uptight.

Laurent Aspesberro – Auteur / Directeur de la photographie
Laurent Aspesberro grandit au Maroc, où il filme ses premiers voyages, puis réalise quelques courts métrages. Il poursuit des études de Cinéma sur l’île de la Réunion et se retrouve  dans le jury du prix de la jeunesse du 1er festival de long métrage de la Réunion, en 2001. Arrivé en france en 2004, il effectue une formation d’opérateur de prise de vue et fait un stage en parallèle dans une chaîne de télé panafricaine .Envoyé au Burkina Faso faire un reportage, il rapporte des images de Ouagadougou qui plaisent et qui lui permettent ensuite de sillonner toute l’Afrique de l’ouest en tant que journaliste. Il est ensuite Photographe d’Architecture pendant deux ans et sillonne cette fois la France. Enfin il réalise depuis 2012 des films corporates pour diverses grandes marques (Canon France, Rezidor Hotel Group), ainsi que plusieurs clips vidéos.

Back To Top